Chroniques

par pierre-jean tribot

Béla Bartók
œuvres pour piano

1 CD Arion / Pierre Verany (2006)
PV 706091
Béla Bartók | œuvres pour piano

Pierre Verany édite le premier récital en solo de la jeune et belle Márta Godény. Alors que nombre d'artistes en herbe choisissent des tubes du répertoire, la pianiste nous propose un programme Bartók des plus intéressants. Née en Hongrie, la musicienne se forme à l'Académie Franz Liszt de Budapest. Suite à des bourses d'études, elle se perfectionne en France et donne en 1997 un récital hautement remarqué au Musée d'Orsay. Cette instrumentiste est lauréate de différentes compétitions, dont les prix Weiner, Yamaha, Viotti et Françaix. Ses engagements la mènent à travers le monde, alors qu'elle s'intéresse beaucoup à la musique de chambre. Elle se produit fréquemment avec le violoncelliste Renaud Déjardin avec lequel elle a enregistré les Sonates pour violoncelle et piano de Martinů (Arion), un programme que notre rédaction saluait d'une Anaclase ! il ya quelques mois [lire notre critique du CD].

Le présent programme s'articule autour de la Sonate BB 88, Sz.80 de 1926. Minérale et abrupte, cette musique hors du commun bénéficie de la technique assurée et de la hauteur de vue de l'artiste qui tend le discours à l'extrême tout en assurant une grande variété dans les couleurs. Le reste du programme est composé de plusieurs courtes pièces du compositeur : Sonatine BB 88, Sz.55 ; Bagatelles BB 50, Sz.38 (Op.6) ; Quinze chants paysans hongrois BB 79, Sz.71 ; Six danses roumaines BB 68, Sz.56 et l'incontournable Allegro Barbaro BB 63, Sz.49. La diversité du toucher et le talent de narratrice de la soliste – qui raconte une histoire dans chacune de ces pièces enchanteresses – séduisent les sens.

Très réaliste et soignée, la prise de son est un argument de plus pour un disque artistiquement magnifique qui s'impose comme une référence aux côtés des intégrales de Zoltán Kocsis (Philips) et de György Sándor (Sony).

PJT