Chroniques

Deutsche Oper, Berlin
 -  19 mai 2015

Attention, grande découverte ! Voici une production des plus réussies, à même de rayonner sur toute l'Europe et au delà, puisant aux fortes origines d'une terre à la fois chaleureuse et glacée...

voir
 
Opéra Comique, Paris
 -  18 mai 2015

Il était une fois la belle vogue des films-opéra, quand le cinéma s'est emparé de grandes œuvres lyriques, comme Les contes d'Hoffmann, Carmen et Don Giovanni, diversement adaptées au grand...

voir
 
Teatrino di Corte di Palazzo Reale, Naples
 -  15 mai 2015

Si quelqu’un parle de L’isola disabitata, d'emblée l'on pensera Joseph Haydn. Pourtant, comme il était alors d’usage, le livret de Métastase connut d’autres mises en musique. De fait, il...

voir
 
Théâtre 71, Malakoff
 -  12 mai 2015

Déjà à l’origine du Quatuor Raphaël, fondé en 2010, le violoniste Pierre Fouchenneret [lire nos chroniques du ...

voir
 
Théâtre des Champs-Élysées, Paris
 -  7 mai 2015

Les mises en scène d’opéras de Verdi au Théâtre des Champs-Élysées sont assez rares pour que cette nouvelle production de Macbeth soit considérée comme un événement de ce printemps parisien. Le spectateur averti...

voir
 

l'objet sonore

Buchet/Chastel (2015) 448 pages
- ISBN 978-2-283-02875-9

Dans les dix dernières années de Beethoven (1770-1827), outre l’apparition de problèmes intestinaux, la surdité est devenue telle que chaque ami, parent ou simple visiteur doit utiliser des ardoises et carnets omniprésents...

voir
 
1 SACD MDG (2015)
- MDG 904 1871-6
CD

Née dans une famille parisienne qui tient salon Rue de Rome, Cécile Chaminade (1857-1944) voit ses dons précoces encouragés. C’est ainsi que Bizet, voisin de celle qui écrit de la musique sacrée à l’...

voir
 
1 CD Naxos (2015)
- 8.572462
CD

Affichant un goût éclectique et cosmopolite qui embrasse la période romantique jusqu’à la musique d’aujourd’hui – mais avec une préférence marquée pour le XIXe siècle –, le Quatuor Isasi met à l...

voir
 
2 DVD Athaus Musik (2011)
- 101 571
DVD

Frère aîné du célèbre castrat Farinelli, Riccardo Broschi (1698-1756) présente à Rome son premier opera seria, L’isola d’Alcina (1728), qu’il révise pour offrir à Parme Bradamante nell...

voir
 

2 CD Pan Classics PC 10330

Créé à Venise en 1644, enregistré à Paris en 2006, cet opéra réunit Sandrine Piau (L’Armonia), Martin Oro (Ormindo), Howard Crook (Amida), Dominique Visse (Nerillo), Magali Léger (Sicle), etc....

en echo

Festival Palazzetto Bru Zane

La troisième édition du Festival Palazzetto Bru Zane à Paris se partagera entre le Théâtre des Bouffes du Nord et l’Opéra Royal de Versailles. C’est le méconnu George Onslow [photo] qu’elle met à l’honneur pour la musique de chambre, aux côtés de ses contemporains Alkan, Chopin, Debussy, Saint Saëns, etc. Côté vocal, l’égyptomanie, thème de 2014, laisse la place à la gastronomie française pour cette nouvelle cuvée, illustrée le 29 mai par Le ventre de Paris, comédie musicale constituée d’extrais d’Offenbach, Hervé, Lecoq, etc. L’opérette fait ainsi son entrée au Palazzetto. La saison 2015-16 proposera d’ailleurs une production qui s’annonce truculente de l’opéra-bouffe d’Hervé, Les chevaliers de la table ronde (tournée en France, en Italie et en Belgique). L’autre événement de cette fin de saison parisienne sera Uthal, opéra d’Étienne-Nicolas Méhul (créé à l’Opéra Comique en 1806), avec un casting très prometteur (Opéra Royal de Versailles, 30 mai). À suivre, du 26 septembre au 10 novembre, un très original festival consacré à Édouard Lalo, puis du 9 avril au 15 mai 2016 un Festival Benjamin Godard tout aussi inespéré, et des résurrections d’opéras de taille : La Jacquerie de Lalo (24 juillet 2015), Dante de Benjamin Godard (2 février 2016), Olympie de Gaspare Spontini (3 juin 2016). en savoir plus

Rencontres musicales d’Evian

Après un coup d’essai réussi l’été dernier, le Quatuor Modigliani dirige désormais pleinement les Rencontres musicales d’Evian ! Cette remarquable résurrection donne rendez-vous aux mélomanes à partir du 4 juillet et jusqu’au 11, autour de deux axes programmatiques : les Viennois, ceux de la période classique aussi bien que ceux de la modernité, et leurs thuriféraires dans tout le Vieux Monde, enfin la jeunesse, puisque de nombreux talents émergeants s’y exprimeront, parallèlement aux maîtres (Michel Dalberto, Quatuor Emerson, Maxim Vengerov, Vanessa Wagner, Accentus, etc.) dont certains donneront des master classes. Bien sûr, les Modigliani joueront également : vous les pourrez entendre tour à tour dans Dvořák, Mahler, Mozart, Schumann et Schönberg. Notez quelques perles rares, comme le Duo Op.7 de Zoltán Kodály par les excellents Nicolas Dautricourt et Julian Steckel ou le Quatuor « Salvation Army » de Charles Ives par les Emerson. Renseignements aux +33 450 713 955 et sur le site du festival. en savoir plus

Festival Castell Peralada

C’est le 17 juillet que commencera la vingt-neuvième édition du Festival Castell Peralada, avec L’amour sorcier de Manuel de Falla, dans la vision de La Fura dels Baus qui collaborait pour la première fois avec la prestigieuse manifestation catalane pour Le martyre de Saint Sébastien de Debussy, il y a bien longtemps. Une nouvelle fois, la programmation enchantera les lyricophiles, au fil de quatre récitals à ne pas manquer (Diana Damrau le 11 août, Max Emanuel Cenčić la veille, Juan Diego Flórez le 6 et Klaus Florian Vogt dès le 31 juillet), d’une nouvelle commande autour de Carmen à quatre jeunes compositeurs d’horizons esthétiques totalement différents, enfin de l’Otello de Verdi, plus vu in loco depuis la légendaire production du Mariinski il y a plus de vingt ans : le scénographe Paco Azorín signera la mise en scène, maestro Armiliato dirigera la fosse, avec un prometteur trio de tête tenu par Carlos Álvarez (Iago), Eva-Maria Westbroek (Desdemona) et Gregory Kunde dans le rôle-titre – le 1er août, à 22h : ne vous en privez pas ! Renseignements au +34 972 538 292 et sur le site du festival. en savoir plus

Edito

mai 2015

« Pas de vin, pas de café, pas de légumes. Je vous garantis alors un parfait rétablissement auquel je tiens beaucoup, cela se comprend, comme votre admirateur et ami. Une maladie ne disparaît pas en un jour. […] Il faut vous occuper dans la journée, afin de pouvoir dormir la nuit. Si vous voulez aller tout à fait bien et vivre encore longtemps, il faut vivre conformément à la nature. » (1825)

Anton Braunhofer, médecin de Beethoven

dossier

Printemps de Budapest
Avec une offre extrêmement riche, tant dans les domaines de la danse, du théâtre (rencontres internationales), des arts visuels ou de la musique – et pas seulement classique –, le Printemps de Budapest attire un public de plus en plus nombreux, venu des quatre coins du monde. Son inscription dans une ville passionnante invite, sur les pas de Liszt mais encore des modernes que furent Bartók et Kodály, à flâner entre deux concerts. L’air est doux, dans les ruelles baroques de Buda comme dans l’élégante Pest, cité fin-de-siècle dont les innombrables édifices Szecesszió grisent exquisément le regard… sans oublier les fameux bains, bien sûr ! À mi-chemin de l’édition 2015 du Budapesti Tavaszi Fesztivál, nous rencontrons son directeur artistique, Csaba Káel, également à la tête du Palais des Arts (Művészetek Palotája, MUPA) où il nous reçoit. Homme de cinéma, de télévision, de théâtre et d’opéra, esprit vif au regard ouvert sur toutes les expressions culturelles, il présente le trajet parcouru par le festival hongrois et ses prochaines orientations…
voir
 

Partenariat

Avec cette deuxième monographie au catalogue, æon confirme son attachement à l’un des principaux représentants de la musique spectrale : Tristan Murail (né en 1947). Mêlant tout à la fois la nature comme source d’inspiration et les outils d’analyse informatiques comme moyens de composition, le créateur s’inscrit dans la grande tradition française de la musique naturaliste, depuis le XVIIIe siècle. Les œuvres pour grand orchestre rassemblées ici présentent un panorama étendu de la production de Murail (de 1985 à 2007), hanté par ses visions futuristes et des ailleurs oniriques (1 CD æon AECD 1222)

Anaclase

Régulièrement l’équipe décerne une Anaclase! aux sorties d’albums qui ont attiré son attention.