Chroniques

Palais de la musique et des congrès, Strasbourg
 -  17 avril 2017

Hector Berlioz n’eut guère de chance avec son grand opéra en cinq actes et neuf tableaux, imaginé dès 1851 à partir de l’Énéide de Virgile. Il s’attelle à la rédaction du livret au printemps 1856 et...

voir
 
Opéra national de Paris / Auditorium Bastille
 -  15 avril 2017

Inspirateur de quelques ouvrages lyriques récents, comme Trois sœurs et La cerisaie [lire nos chroniques du...

voir
 
Auditorium / Maison de Radio France, Paris
 -  13 avril 2017

Deux jours avant de le faire sonner au Grand Théâtre d’Aix-en-Provence, dans le cadre du Festival de Pâques, c’est à l’Auditorium que Christoph Eschenbach dirige ce programme de l’Orchestre...

voir
 
Théâtre des Champs-Élysées, Paris
 -  12 avril 2017

Seconde des Passions qu’à Paris nous suivons en cette semaine pascale, la Matthäus menée par Philippe Herreweghe déçoit par de nombreux aspects. Bien que nettement moins fermée que celle de la Johannes...

voir
 
Philippe Maillard Productions / Église Saint-Roch, Paris
 -  10 avril 2017

Les temps changent, les traditions demeurent… ou l’on s’ingénie à les faire perdurer, peut-être. Si le Festival d’Ambronay et Sinfonia en Périgord n’hésitent pas à programmer une...

voir
 

l'objet sonore

1 DVD Opus Arte (2016)
- OA 1216 D
DVD

Avec Attilio Ariosti et Giovanni Bononcini, Georg Friedrich Händel (1685-1759) est un pilier de la Royal Academy of Music, compagnie au règne aussi bref qu’éclatant (1720-1729). Preuve en est que sur trente-quatre ouvrages...

voir
 
1 CD Hortus (2016)
- 131
CD

Qui se souvient aujourd’hui du compositeur et organiste Louis Vierne ? Élève de César Franck et de Charles-Marie Widor, il est né à Poitiers le 8 octobre 1870 et mourut à Paris le 2 juin 1937. Il est donc le...

voir
 
Actes Sud / Palazzetto Bru Zane (2016) 244 pages
- ISBN 978-2-330-06581-2

Conservatrice et chercheuse, Marie-Gabrielle Soret est également docteure en musicologie. Sa thèse recensait les textes de Camille Saint-Saëns (1835-1921) parus dans la presse. Aujourd’hui, elle présente et commente un...

voir
 
1 CD Stradivarius (2016)
- STR 37071
CD

Désireux de faire entrer la création artistique là où dominaient les sciences, Michel Foucault (1926-1984) propose l’élection de Pierre Boulez au Collège de France, où lui-même vulgarise l’histoire des systèmes de...

voir
 

1 CD Alpha 267

Telemann (1681-1767) couvre tous les genres et les styles d’écriture de son temps. La forme ouverte de la fantaisie lui offre un champ idéal de liberté et d’expression de son imagination inépuisable....

en echo

Concours International Karol Szymanowski
Katowice, du 18 au 23 septembre 2017 : 2ème Concours Szymanowski

L’Association Karol Szymanowski de Zakopane et le Conservatoire de musique de Katowice invitent à candidature pour la seconde édition du Concours International Karol Szymanowski de Quatuor à cordes dont les épreuves se tiendront du 18 au 23 septembre 2017, à Katowice. Si l’addition des âges de ses quatre membres n’excède pas cent-vingt ans et si aucun d’eux n’en a plus de trente-cinq, votre quatuor peut y prétendre. Il vous faudra préparer l’un des quatuors de l’opus 33 d’Haydn, le Quatrième de Tansman, l’opus 37 ou l’opus 56 de Szymanowski, une œuvre de votre pays d’origine écrite après 1945 et l’une des six partitions imposées dont vous trouverez la liste dans le règlement, disponible sur le site de l’institution. Votre dossier devra parvenir aux organisateurs avant le 30 juin. En 2014, les lauréats furent le Quatuor Jubilee, venu d’Angleterre (2ème prix), et le Quatuor Sedláček (1er prix), fondé à Prague en 2006. Vous savez presque tout : il n’y a plus qu’à !

Edito

avril 2017

On ne peut juger ni même comprendre Beethoven par rapport aux canons spécifiques de Mozart, quelle que soit la continuité qui existe entre eux, pas plus qu’on ne peut comprendre Berg par rapport aux canons de Wagner ou de Richard Strauss, ou Elliott Carter à partir du système de valeurs d'Ives ou de Stravinsky. Une œuvre musicale n’échappe pas à son intégration dans l’histoire, mais elle ne peut y être totalement réductible : elle exige aussi qu’on l’écoute comme si rien n’avait existé avant elle, et comme si rien ne devait être produit après. (Aux confins du sens, Seuil, 1998)

Charles Rosen

dossier

à la rencontre de Zad Moultaka
Dans la grande salle de l’Arsenal de Metz, le 7 avril, l’Orchestre national de Lorraine, confié à la baguette de Julien Leroy, créera Noujoum, nouvelle œuvre de Zad Moultaka [photo Jean-Baptiste Millot]. Pluriel de nejmé, qui en arabe veut dire étoile, les sept épisodes de cette pièce ouvriront l’écoute vers un ciel imaginé. À l’occasion de la première de ses Exercices de lumières par les ensembles Mezwej et Concerto Soave, nous rencontrions le compositeur franco-libanais qui évoquait sa résidence multifacettes à Metz, ainsi que ŠamaŠ, la grande installation qu’il prépare pour la Biennale de Venise (Pavillon du Liban)…
voir
 

Partenariat

Avec une belle régularité, la collection Les musiciens et la Grande Guerre se poursuit chez Hortus. Ce volume 23 nous entraîne dans les services de santé, en compagnie du pianiste Amaury Breyne. Là où certains compositeurs mobilisés, comme Jacques Ibert (1890-1962) ou Jean Huré (1877-1930), vont au clavier exorciser les horreurs de la guerre, de manière illustrative et noire, d’autres, comme Déodat de Séverac (1872-1921), tentent une échappée imaginaire, menant leurs auditeurs loin du front vers des paysages beaucoup plus cléments, qu’ils soient rêvés ou nostalgiques. (Hortus 723)

Anaclase

Régulièrement l’équipe décerne une Anaclase! aux sorties d’albums qui ont attiré son attention.