Chroniques

Salle Pleyel, Paris
 -  17 octobre 2014

À Paris, les bons concerts symphoniques s’enchaînent en ce début de saison. Cette fois, c’est à l’Orchestre Philharmonique de Radio France (fraichement rentré de grève) de montrer ses qualités sous la direction...

voir
 
Autunno in musica / Villa Médicis, Rome
 -  16 octobre 2014

Afin d’ouvrir la quatrième édition de son festival Autunno in musica (du 16 au 30 octobre), la Villa Médicis a choisi Au pays où se fait la guerre, récital vocal conçu en quatre actes et érigeant pour...

voir
 
Salle Pleyel, Paris
 -  16 octobre 2014

Trois semaines après le passionnant concert tchèque dirigé par Tomáš Netopil [lire notre chronique du 25 septembre 2014], l’Orchestre de...

voir
 
Auditorium du Louvre, Paris
 -  15 octobre 2014

Au Louvre se poursuit le cycle De Rameau à Daho présenté en partenariat avec le Palazzetto Bru Zane, une initiative grâce à laquelle nous découvrions, il y a une quinzaine de jours, l’excellent Dániel Lebhardt [...

voir
 
Théâtre des Champs-Élysées, Paris
 -  13 octobre 2014

L’année Rameau se poursuit (on fête le deux cent cinquantième anniversaire de sa disparition) avec cette nouvelle production de Castor et Pollux, tragédie en musique composée en 1737 sur un livret de Gentil-Bernard...

voir
 
Carnegie Hall, New York
 -  12 octobre 2014

James Levine fait partie de cette génération de « monstres sacrés » de la direction d’orchestre. Pour l’entendre, le voyage outre-Atlantique s’impose puisque, depuis ses problèmes de dos,...

voir
 
Théâtre des Champs-Élysées, Paris
 -  12 octobre 2014

Pour ouvrir la quarantième saison de ses Concerts du dimanche matin, Jeanine Roze invite un duo inédit, constitué par les pianistes Roger Muraro et Bertrand Chamayou. C’est donc deux générations de musiciens...

voir
 

l'objet sonore

1 coffret 3 CD Membran (2014)
- 233863
CD

En avril 1972, nourri d’une pratique instrumentale fertile (violon, alto, orgue, etc.), Christoph Eschenbach (né en 1940) réalise un rêve en faisant ses débuts officiels de chef à Hambourg, avec la Troisième Symphonie...

voir
 
1 CD + 1 DVD Budapest Music Center (2009)
- BMC CD 138
CD

Dix ans après la création de Три сестры (Trois sœurs, 1998) [lire notre critique du CD et...

voir
 

1 CD RCA Red Seal / Sony 88843095422

Ce programme Brahms (1833-1897) réunit les Trio en si majeur Op.8 n°1 (dans leur version 1854 et 1891), Trio en do majeur Op.87 n°2 (1883) et Trio en ut mineur Op.101 n°3 (1887...

en echo

intégrale Rachmaninov

« La musique suffit à une vie entière – mais toute une vie ne suffit pas à la musique », constatait Sergueï Rachmaninov (1873-1943) vers la fin de sa vie. Dans les années qui suivirent sa mort, la réputation du compositeur fut ternie, notamment par un article du Grove’s Dictionary, ouvrage de préférence qui prédisait son oubli dans un portrait notoirement accablant et peu fondé. Au cours des dernières décennies, fort heureusement, son œuvre a gagné de nombreux champions et sa contribution unique est honorée. Ce coffret regroupe l’intégralité des opus du musicien, à commencer par ceux pour piano (transcriptions de Bach, Moussorgski et Schubert, et des versions originales et/ou historiques des concerti). Deux quatuors de jeunesse voisinent avec près d’une centaine de mélodies et ses opéras (Aleko, Le chevalier ladre, Francesca da Rimini, ainsi que le premier acte de Monna Vanna). Last but not least, nous pouvons entendre Rachmaninov lui-même dans ses célèbres enregistrements Ampico pour piano pneumatique. (1919-1929). (1 coffret 32 CD Decca 478 6765) en savoir plus

Madrigali de Monteverdi

En 2011, Paul Agnew et Les Arts Florissants se lancèrent dans l’interprétation d’un des monuments fondateurs de la musique occidentale : les huit Livres des madrigaux de Claudio Monteverdi (né à Crémone le 15 mai 1567, mort à Venise le 29 novembre 1643). Après avoir eu comme partenaire discographique Harmonia Mundi, Warner Erato puis Virgin Classics, le célèbre ensemble baroque dispose depuis peu de son propre label, lequel propose une anthologie de ces madrigaux en trois volumes. Chacun de ces volumes est associé à l’une des villes qui ont jalonné le parcours du compositeur : Mantova (vol.2 qui paraît aujourd’hui, avec des extraits des Livres IV, V, VI), Cremona (vol.1, à paraître en avril 2015, fondé sur les Livres I, II, III) et Venezia (vol.3, à paraître en février 2016, qui concerne les Livres VII et VIII). en savoir plus

Edito

octobre 2014

         « En effet, celui qui est sûr de détenir la vérité n’a plus besoin de la chercher, il ne ressent plus la nécessité de dialoguer, d’écouter l’autre, de se confronter authentiquement à la variété du multiple. Seul celui qui aime la vérité peut la rechercher constamment. Voilà pourquoi le doute n’est pas l’ennemi de la vérité, mais un aiguillon qui nous incite continuellement à la rechercher. Quand on croit vraiment en la vérité, on sait que le seul moyen pour la maintenir toujours en vie consiste justement à la mettre continuellement en doute. Donc, si on ne commence pas par refuser l’idée même d’une vérité absolue, il ne peut y avoir aucune place pour la tolérance. »

Nuccio Ordine, L’utilité de l’inutile (Les Belles Lettres, 2014)

dossier

Daniele Gatti
Avec la Traviata qu’il dirigeait cet hiver à la Scala, mais encore le Falstaff d’Amsterdam tout récemment, bientôt Il Trovatore au Salzburger Festspiele et Macbeth au Théâtre des Champs-Élysées la saison prochaine, Daniele Gatti s’impose assurément comme un grand chef verdien de la scène internationale. À la tête de l’Orchestre national de France, il s’est distingué par une remarquable intégrale Gustav Mahler, mais encore à travers des grands cycles symphoniques, comme celui dédié à Tchaïkovski. Il nous parle de geste, de son, de mise en scène… de musique, naturellement !
voir
 

Partenariat

Né à Tokyo, Kotaro Fukuma commence le piano à cinq ans. Il obtient nombre de prix dans des concours internationaux tel que Tel Aviv, Santander ou encore Helsinki, jusqu’au Premier Prix et Prix Chopin à Cleveland, en 2003. Son répertoire comprend une quarantaine de concertos et des créations en première nationale ou mondiale. Après son disque Debussy déjà disponible chez Hortus, il revient aujourd’hui avec un programme russe réunissant Moussorgski, Glinka, Balakirev, Tchaïkovski et Stravinski (1 CD Hortus 115).

Anaclase

Régulièrement l’équipe décerne une Anaclase! aux sorties d’albums qui ont attiré son attention.